Réquisitionnée par les Allemands en 1942, la prison de Montluc devint un lieu d’internement où furent détenus plus de 7 700 juifs, résistants et otages dont la plupart furent torturés par la Gestapo, fusillés ou déportés dans des camps de concentration ou d'extermination. La prison fonctionnait en liaison avec le siège de la Gestapo, avenue Berthelot dans les locaux de l’Ecole de Santé Militaire, où étaient effectués les interrogatoires (locaux actuels du Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation).

A proximité de la prison, les Allemands installèrent à l’été 1943 un tribunal militaire compétent pour la zone sud.
Les condamnations capitales prononcées étaient vraisemblablement exécutées sur le stand de tir de la Doua (aujourd’hui nécropole nationale). D’autres condamnés étaient fusillés à l’intérieur même de la prison, sur le chemin de ronde à un emplacement désormais appelé "Mur des fusillés".

Après le débarquement de juin 1944, la répression allemande s'est intensifiée et de nombreux massacres furent perpétrés à Lyon et dans les communes avoisinantes, en représailles à l’avance alliée et aux actions de la Résistance. Entre avril et août 1944, plus de six cents prisonniers furent ainsi exécutés à Saint-Didier de Formans, Toussieu, Bron. Le massacre de Saint-Genis-Laval, le 20 août 1944, où 120 détenus périrent dans des conditions abominables, donna lieu à une protestation vigoureuse du Cardinal Gerlier auprès des autorités allemandes. Dans le même temps, Yves Farges, commissaire de la République, encore dans la clandestinité, menaça d’exécuter autant de prisonniers allemands si les massacres continuaient. Le 24 août, les prisonniers furent libérés par la Résistance et du fait du départ de leurs geôliers, une semaine avant la libération de Lyon, le 3 septembre (source : ONAC du Rhône).

Ouverte au public en 2010, la prison de Montluc est un lieu de mémoire qui témoigne de la violence de la répression nazie durant la Seconde guerre mondiale.

Mémorial de la prison de Montluc
1, rue Jeanne Hachette
69003 Lyon

Accueil des visiteurs (en groupe ou individuels) l'après-midi, du mercredi au samedi.

Réservation impérative auprès du Service départemental de l'ONAC du Rhône : 04 78 27 15 61

 

mur Le mur
   
cal Calendrier
   
kom Kom Kom !
   
carte Carte
   
code Codes
   
reg Registre
   
Visite surprise
vide
b