Les études de surfaces sont indispensables à la connaissance matérielle historique d'un lieu et à la préparation des travaux les affectant.

Elles sont utiles au préalable de différents types d'interventions :

• Pour la préparation des travaux de restauration d'un édifice particulier présentant un intérêt historique; qu'il fasse ou non l'objet d'une protection à ce titre (Cette étude peut d'ailleurs amener à une protection) ;
• Dans le cadre de l'élaboration d'une charte urbaine, architecturale et environnementale, elles permettent de collecter et d'analyser le matériel nécessaire à la mise en place d'une charte des finitions, textures et couleurs des façades d'un ensemble.

C’est l’authenticité matérielle qui fait le caractère patrimonial d’un lieu, d’une œuvre et les pertes occasionnées par une vision, ou un projet de rénovation erronés, sont irrémédiables.
A terme, cette étude permettra de définir la qualité et la quantité des épidermes recouvrant des parois et, le cas échéant, comment agir soit en conservation, en restauration, ou en restitution.

Globalement, les investigations permettent :

• de connaître le contexte environnemental, climatique, dans lequel les peintures sont conservées et quelles sont les éventuelles causes de dégradations;
• d'identifier la stratigraphie;
• de connaître l'étendue des décors;
• de les décrire;
• de procéder à l'analyse stylistique, historique des décors, de les dater;
• de connaître avec précision l'état de conservation des surfaces;
• de caractériser les matériaux constitutifs des couches (supports, enduits, couches picturales);
• d'effectuer des tests et essais de restauration;
• d'établir une proposition de traitement, en conservation, éventuellement en restauration; en restitution,
• d'établir un protocole de travaux.
• De rédiger un CCTP.